Postulat – Accès et médiation culturelle

Denis Corboz – déposé le 9 septembre 2014

Lausanne mène depuis longtemps une politique culturelle ambitieuse et variée. Les lausannois et les lausannoises bénéficient d’une offre culturelle qui n’a rien à envier à des villes de plus grande importance. L’offre est riche et lieux de culture sont très divers. Dans la même semaine, on peut aller à l’opéra ou aux Docks, visiter le Musée romain ou le Mudac, se rendre au théâtre de Vidy ou à l’Arsenic, apprécier un ballet du Béjart Ballet ou se rendre chez Philippe Saire à Sévelin 36.

Le constat que le Parti socialiste lausannois fait, c’est que la Ville soutient activement la plupart des différents acteurs culturels et on peut affirmer que l’offre culturelle à Lausanne est très grande. Il s’agit donc aujourd’hui de mener une action pour soutenir le rayonnement de la culture à Lausanne en pérennisant l’offre actuelle. Ceci passe selon nous, par un renouvellement et une augmentation des publics.

Lausanne est une ville de musées, elle détient même le record suisse du nombre de musées par habitant (près de 25). Il convient d’en être fier et de créer et revendiquer un slogan « Lausanne ville de musées ». Le plus connu internationalement est bien sûr le musée Olympique. Mais Lausanne regorge de toute une série de musées originaux, dynamiques qui tracent leur sillon.

Dans ce postulat, nous allons proposer quelques pistes possibles, notamment pour essayer de toucher de nouveaux publics issus de différents groupes sociaux (3e âge, enfants, étrangers, ouvriers, personnes en situation de handicap, etc.) Certaines formes de culture font peur et ce sont souvent les personnes possédant déjà une certaine forme de « capital culturel » qui se rendent aux expositions, au théâtre, aux concerts.

Par ce postulat, nous aimerions que la Municipalité envisage la possibilité de :

Médiation culturelle

  • Renforcer ou créer, quand c’est utile, des postes de médiateur-trices culturel- les dans les institutions culturelles lausannoises, en pratiquant par exemple la mutualisation des ressources. Un-e médiateur-trice culturel-le pourrait ainsi développer son activité sur une ou plusieurs institutions ayant une activité considérée comme proche (théâtre, musée…).
  • Améliorer la diffusion de l’information culturelle pour les enseignant-e-s en créant un site internet regroupant toutes les informations utiles pour les enseignant-e-s. Le site pourrait contenir du son, de vidéos et des fichiers à télécharger. Actuellement les sources d’information sont trop nombreuses et cette pléthore d’informations diffusées par plusieurs canaux peut décourager les enseignant-e-s. En classifiant et centralisant sur un seul site internet l’information des musées, théâtres et salles de spectacles lausannois, on facilitera l’accès à l’information et on permettra de redonner l’envie d’organiser des sorties culturelles.

Accès tous publics

  • Veiller à l’accessibilité des institutions lausannoises pour les personnes en situation de handicap.
  • Évaluer la possibilité de développer la médiation culturelle pour que toute personne en situation de handicap puisse profiter du contenu du musée « à sa manière »
  • Réfléchir à des solutions nouvelles pour permettre de toucher d’autres publics (par exemple élargir les horaires de certains musées, offrir des bons à la population pour des entrées dans différentes institutions, etc).
  •  
  •  
  •  
  •