De vraies mesures pour préserver le pouvoir d’achat et la qualité de vie des Vaudois·es

 

Communiqué de presse du PSV et des Vert-e-s vaudois – 22 mars 2022

Le 10 avril, les Vaudois.es sont appelé.e.s à choisir leur exécutif cantonal. Nuria Gorrite, présidente du Conseil d’Etat, Rebecca Ruiz et Cesla Amarelle, conseillères d’Etat sortantes, ainsi que le député Vassilis Venizelos s’engagent pour de nouvelles mesures permettant de protéger le pouvoir d’achat des Vaudois.es de manière beaucoup plus efficace qu’une baisse d’impôts et de limiter notre dépendance aux énergies fossiles. Il et elles ont dévoilé ce matin les quatre principaux axes de leur plateforme commune :

  • Assurer le pouvoir d’achat par le travail. Le revenu disponible de celles et ceux qui font tourner l’économie au quotidien doit leur permettre de vivre dignement. Cela passe notamment par des revalorisations salariales, des conventions collectives de travail plus offensives et l’introduction d’un salaire minimal. Par ailleurs, parce que le salaire ne doit pas être mangé par les dépenses contraintes, il faut conserver le bouclier contre la hausse des primes-maladie : quoi qu’il arrive dans les cinq prochaines années, personne ne doit consacrer plus de 10% de son budget à son assurance maladie.
  • Donner de nouvelles énergies à notre canton. Pour le climat et la sécurité énergétique, nous devons diminuer notre dépendance au gaz et au pétrole. Cela passe notamment par le renforcement des soutiens à la rénovation énergétique des bâtiments ou à la construction de chauffage à distance. Enfin, les soutiens financiers pour la pose de panneaux solaires sur les toits de petite taille doivent également être accrus.
  • Plafonner le nombre maximal d’élèves par classe pour garantir un climat d’études serein. Cette mesure bénéficiera à 570 classes parmi les 7000 que compte le canton. Elle permettra de préserver la mission fondamentale de l’école : la qualité de l’enseignement en classe. Il s’agit également de permettre à l’école de reprendre son souffle après deux ans d’une mobilisation de grande envergure dans le contexte de la pandémie. Ce choix est d’autant plus nécessaire que l’école doit désormais se préparer à relever un nouveau défi avec l’accueil des élèves ukrainiens. Pour y parvenir, un apaisement du rythme de déploiement des réformes en cours vient compléter cette mesure.
  • Offrir la gratuité ciblée des transports publics vaudois pour les jeunes jusqu’à 25 ans et les seniors dès 65 ans. Cette mesure permettra de faciliter l’accès à une mobilité durable et respectueuse de l’environnement, en soulageant la charge financière qui pèse sur les familles, les jeunes en formation et les retraités, en particulier dans le contexte de forte hausse du prix des carburants. Elle réduira également la pression sur le financement complémentaire assuré par les communes.

Soudée, cohérente et expérimentée, la liste proposée par le Parti Socialiste Vaudois et les Vert.e.s vaudois.es pourra s’appuyer pour cette campagne sur des militant.e.s plus uni.e.s et mobilisé.e.s que jamais.

Contacts :

Jessica Jaccoud, présidente du Parti Socialiste Vaudois, 0790 792 53 59
Alberto Mocchi, président des Vert.e.s vaudois.es, 079 774 97 04

  •  
  •  
  •  
  •