Tribune – Lausanne à 30 km/h ou l’éloge de la lenteur

Tribune de Denis Corboz parue dans l’édition du 24heure du 11 novembre 2021

Depuis plus de deux mois, les Lausannoises et les Lausannois ont retrouvé le sommeil. Ah bon, me direz-vous, mais de quelle manière? Par une distribution massive de somnifères? Vous n’y êtes pas, la Municipalité a simplement décidé d’abaisser la vitesse à Lausanne de 50 km/h en journée à 30 km/h dès 22 heures.

Cette simple réduction de vitesse pour les véhicules a entraîné une diminution par deux du bruit ressenti par les habitantes et habitants. Le passage au 30 km/h a diminué aussi de près de 80% les pics sonores créés par les accélérations rageuses d’automobilistes probablement en mal du Grand Prix de Monaco…

Bon pour notre santé

Certes, on prendra un peu plus de temps pour se déplacer à Lausanne, mais est-ce vraiment du temps perdu? Traverser la ville de long en large prendra trois minutes de plus à 30 km/h que si on le faisait à 50 km/h. Trois minutes, c’est le temps d’un café… ou le temps de la lecture de cette chronique.

  •  
  •  
  •  
  •