Conseil communal du 11 juin

Questions orales

En réponse à quelques questions, la Municipalité

  • a indiqué que le bâtiment de l’Ecole de couture appartenait à l’Etat et que dès lors il n’appartient pas à la Ville de se déterminer sur son devenir si l’école en question rejoignait un autre site.
  • a rappelé que les modifications du règlement de police concernant la mendicité étaient en application depuis plusieurs semaines. Les dispositions de type périmètre s’appliquent plus rapidement que les dispositions sur l’organisation qui demanderont une action judiciaire.

Urgences

Places de jeux

Le Conseil communal a adopté un préavis municipal visant la rénovation d’une vingtaine de places de jeux d’ici à 2016, après que quinze places ont été rénovées au cours de la décennie écoulée.

Autres objets

Le Conseil communal a

  • voté un plan partiel d’affectation permettant la réalisation d’un nouveau bâtiment à côté de la Maison du sport international, à l’av. de Rhodanie
  • autorisé la cession à l’Etat de Vaud de sa part de copropriété dans une parcelle située au ch. de Bon-Abri. Cette parcelle sera utilisée pour reloger les habitants d’une maison qui sera détruite avec l’agrandissement de la gare CFF.
  • autorisé la Municipalité à poursuivre en justice le fournisseur de canalisations défectueuses posées à Lausanne.

Ordre du jour ordinaire

Logement

Un postulat demandant une planification du logement à l’échelle de l’agglomération a été accepté et transmis à la Municipalité. Bien que des actions au plan cantonal soient probablement plus nécessaires pour encourager une telle planification qu’une action strictement communale, le postulat va dans le bon sens, celui d’adapter les planifications aux espaces de vie des habitants. Un autre texte a également été adopté pour demander une meilleure intégration de logements adaptés aux personnes âgées dans les projets de logement communaux. Ensuite, une proposition pour augmenter le nombre de logements à destination des personnes les plus précarisées a été rejetée, non par manque de sympathie pour l’objectif, mais en raison du peu de clarté des formulations contenues dans le texte. Enfin, un postulat souhaitant que la Ville informe de façon large les locataires lausannois de leurs droits a été adopté.

Interpellations

Ligne 6

Une interpellation urgente relayant une pétition des habitants de Praz-Séchaud et des Boveresses demandait à la Municipalité sa position sur un éventuel rétablissement de la desserte directe de leur quartier par la ligne 6, alors qu’ils n’ont actuellement qu’un bus les menant à la Sallaz (le 41), où ils doivent prendre le métro – ce qui n’est pas simple pour les personnes à mobilité réduite ou les parents avec poussettes. Le Conseil communal a voté une résolution demandant à la Municipalité d’agir en direction d’un tel rétablissement. La Municipalité s’est d’ores et déjà engagée à peser de son poids au sein du conseil d’administration des TL dans ce but.

  •  
  •  
  •  
  •