Conseil communal du 16 avril

Questions orales

Mise en vigueur du règlement de police

Le règlement de police lausannois a été attaqué en recours par des membres UDC du conseil communal. Afin que ce règlement, qui contient des dispositions pour lutter contre la mendicité organisée et pour la réguler au centre-ville, puisse être appliqué, le conseil communal a chargé le bureau de demander que l’effet suspensif soit levé.

Occupation des Prés-de-Vidy

En réponse à une question, la Municipalité a indiqué que des négociations étaient en cours avec les personnes qui cultivent le terrain actuellement, en vue de régulariser la situation par la signature d’un accord.

Sifflements de trains à la gare

En réponse à une question, la Municipalité a indiqué qu’elle n’avait pas connaissance de nuisances nouvelles subies par les riverains de la gare. Elle s’est engagée à se renseigner à ce sujet et à informer le conseil communal prochainement.

Objets urgents

Présidence de la caisse de pensions

En application d’une recommandation de la Cour des comptes, la Municipalité a proposé de séparer la tâche de présidence de la Caisse de pensions du personnel communal (CPCL) de celle de syndic de Lausanne. Cette proposition a été adoptée sans discussion par le conseil communal.

Réfection du stade de la Pontaise

La Municipalité avait proposé une réfection et une sécurisation du stade de la Pontaise afin que celui-ci puisse continuer à être homologué pour les matches de Super League de football et pour le meeting Athletissima. Ce projet avait été adopté en commission sans opposition. Pourtant, le PLR a demandé le report du vote, arguant de la nécessité de se repositionner sur le projet en raison des décisions sur le volet sportif du projet Métamorphose. 10 voix suffisant pour le vote soit reporté, il l’a été – et sera traité lors de la séance du 30 avril. Le PLR se fait ainsi l’agent d’une obstruction très peu constructive, et il assumera les responsabilités d’un éventuel problème pour le Lausanne-Sports.

Ordre du jour ordinaire

Interpellations

En réponse à diverses interpellations, la Municipalité

  • A indiqué que les places de parc pour voiture sont louées aux employés de la ville, et en particulier de la police, au tarif du marché, comme le prévoit le plan de mobilité communal.
  • A précisé que la digue temporaire mise en place pour protéger un bateau CGN stationné en face du Musée olympique devait être en principe démontée à l’issue de son utilisation – elle avait été mise en place pour accueillir une exposition éphémère de ce musée, sans coûts pour la Ville. Une réflexion est en cours pour une éventuel maintien de cette digue.
  • A rappelé qu’elle considérait, a posteriori, avoir fait une mauvaise pesée des intérêts en interdisant le concert du groupe Oï Polloï dans le cadre du Lausanne Underground Film Festival 2012.
  • A détaillé quels étaient les critères qu’elle avait mis en place pour les exonérations d’impôt sur les divertissements prévues en contre-projet à la suppression totale de cet impôt, refusée par les Lausannois en 2010. Le groupe socialiste a déposé une résolution demandant que des documents d’information synthétiques et faciles à lire soient réalisés pour faciliter le travail des organisateurs associatifs de manifestation, résolution acceptée sans aucune opposition.

La séance a donc permis de traiter de nombreux objets – mais elle aurait gagné en efficacité sans le report de vote du PLR sur la Pontaise…

  •  
  •  
  •  
  •