Interpellation – Prison du Bois-Mermet, le Conseil d’Etat joue les prolongations

Interpellation urgente déposée par Benoît Gaillard, conseiller communal, le 5 mai 2020.

Lors de sa séance du 26 mai 2020, le Grand Conseil vaudois a adopté le projet de décret accordant au Conseil d’Etat un crédit-cadre de CHF 28.80 millions pour financer les travaux d’entretien prioritaires, ainsi que les études pour d’importants assainissements des bâtiments pénitentiaires.
En lisant l’Exposé des motifs et projet de décret (EMPD), nous pouvons constater qu’un nouveau EMPD sera demandé en 2022 pour des travaux conséquents permettant le fonctionnement jusqu’en 2040-2050 de la prison du Bois-Mermet. Le montant estimé pour ces travaux est de 24.5 millions.

Cela a été accueilli avec surprise par nos autorités communales et la presse. En effet, dès 2014 le Conseil d’Etat a communiqué son intention de désaffecter la prison du Bois-Mermet au profit de la nouvelle prison des Grands-Marais à Orbe. Se pose en effet la question de la cohérence du maintien d’une structure pénitentiaire à proximité du centre d’une grande ville et de l’augmentation des places de détention.

Bien que la compétence de ce dossier soit cantonale, il est indéniable que le projet du Conseil d’Etat aura des répercussions sur la ville de Lausanne : la surpopulation de la prison du Bois-Mermet avait mené en 2004 à une convention entre la Ville et le Canton pour que l’Hôtel de police de Lausanne mette à disposition des cellules pour la détention préventive.

De plus, la prison du Bois-Mermet se trouve à proximité du quartier des Plaines-du-Loup et son futur éco-quartier qui accueillera 11000 habitant-e-s de plus dès 2030.

Dès lors, nous nous permettons de poser les questions suivantes à la Municipalité :

  • La Municipalité était-elle au courant du projet du Canton de prolonger la durée d’exploitation de la prison du Bois-Mermet, quelles étaient les informations dont elle disposait au moment du vote du crédit-cadre par le Grand Conseil ?
  • Quel sera l’effet de la transformation de la prison du Bois-Mermet sur le taux d’occupation des cellules de l’Hôtels de police de Lausanne ? La convention de 2004 sera-t-elle revue ?
  • Comment la Municipalité apprécie-t-elle l’impact du maintien de la prison de Bois-Mermet sur le futur quartier des Plaines-du-Loup ?
  • Quel sera l’impact de l’agrandissement de la prison du Bois-Mermet sur le quartier en termes de gestion de l’espace urbain ?
  • La Municipalité avait-elle imaginé des projets de réaffectations de la prison du Bois-Mermet ?
  •  
  •  
  •  
  •  

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifications