Question Oral – Prolongement de la durée de fonctionnement de la prison du Bois-Mermet : qui a été consulté ?

Carine Carvalho Arruda, députée – Question orale déposée le 9 juin 2020

Le projet de décret 222 accordant au Conseil d’Etat un crédit-cadre pour les travaux d’entretien et d’assainissement des bâtiments pénitentiaires indique, en page 7, que le Conseil d’Etat prévoit pour la prison du Bois-Mermet « une durée de fonctionnement d’au moins 20 à 30 ans ».

 

Or, dès 2014 le Conseil d’Etat a communiqué son intention de désaffecter la prison du Bois-Mermet au profit de la nouvelle prison à Orbe à l’horizon 2027, ce qui avait été confirmé fin 2018, lors que nous avons voté le crédit d’étude pour la rénovation de la prison.

 

Se pose en effet la question de la cohérence du maintien d’une structure pénitentiaire à proximité du centre de Lausanne et du futur éco-quartier des Plaines-du-Loup qui accueillera 11000 habitant-e-s de plus dès 2030.

 

J’ai ainsi l’honneur de poser au Conseil d’Etat la question suivante : au moment de la décision de prolonger la durée d’exploitation de la prison du Bois-Mermet, les autorités communales (ou autres entités comme l’Ordre des avocats vaudois) ont-elles été consultées ?

  •  
  •  
  •  
  •  

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifications