Communiqué – Primes d’assurances maladies pour les recrues et les civilistes : et si on évitait les primes inutiles ?

Communiqué de presse du 14 mai 2020

Pour le ou la jeune assuré-e qui effectue son service militaire ou civil plus de 60 jours consécutifs, le paiement des primes de l’assurance maladie (LAMAL) de base peut être suspendu.
Malheureusement, de très nombreux jeunes n’effectuent pas les démarches nécessaires et continuent très souvent à payer ces primes d’assurances maladies.
Les démarches de suspension des primes doivent être effectuées dès la réception de l’ordre de marche ou de mission en envoyant une copie de ce document ainsi qu’un courrier à son assurance maladie en demandant la suspension des primes.*
Les primes d’assurances maladies pèsent très lourds dans le budget des jeunes et de leur famille raison pour laquelle le Parti socialiste Lausannois a déposé un postulat demandant à la Municipalité d’améliorer l’information des personnes concernées.
Depuis de nombreuses années le Parti socialiste est une force de proposition sur cette thématique et une fois encore nous souhaitons vivement que les assuré-e-s fassent valeur leur droit afin de ne pas payer des primes superflues aux assureurs maladies.
Ce postulat a été préparé avant que soient décidées les mesures de quasi-confinement en raison de l’épidémie de Covid-19 et l’importante mobilisation des recrues. La crise sanitaire et le nombre de jours de service accomplis ces dernières semaines justifient d’autant plus d’améliorer l’information des astreint-e-s et de leurs familles

 

Contacts :

    • Arnaud Thièry, Conseiller communal, 079 796 42 10
    • Muriel Chenaux Mesnier, Vice-présidente du groupe socialiste au Conseil Communal, 078 647 91 50

* La couverture de l’assurance de base est bien sûr maintenue mais elle passe durant toute la durée du service par l’assurance militaire suisse qui est une assurance indépendante gérée par la CNA/SUVA

  •  
  •  
  •  
  •  

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifications