Postulat – Pour chaque nouveau quartier, une ludothèque !

Vincent Brayer, conseiller communal. Interpellation déposée le 5 novembre 2019

Ce postulat s’inscrit dans un diptyque avec le postulat « Vers une nouvelle communale spécifique pour les ludothèques lausannoises » déposé par le même postulant.

 

Lors de la création d’un nouveau quartier, il faut évidemment penser aux infrastructures publiques permettant à toutes et tous de vivre dans son quartier. Si l’on pense souvent aux écoles, transports en commun, bibliothèque, salle de sports, maison de quartier, il faudrait aussi ajouter à ce processus la création de nouvelles ludothèques.

 

Les ludothèques participent au développement des enfants, resserre les liens familiaux, et facilitent le vivre ensemble dans les quartiers. Dans le cadre commun des ludothèques, on peut lire :

« Renforcer les liens au sein de la communauté de quartier

La grande mixité des usagers des ludothèques suscite des échanges et des contacts spontanés au-delà des frontières sociales, culturelles et générationnelles. Les ludothèques se révèlent ainsi un espace privilégié d’échanges communautaires interculturels et intergénérationnels. À l’échelle des quartiers, la fréquentation des ludothèques par une population hétérogène :

  • Contribue, par et autour du jeu, à créer des liens entre habitants, à renforcer la vie communautaire et à réduire l’isolement des individus et des familles.
  • Fait découvrir différentes formes d’appréhender le jeu et augmente ainsi la connaissance et la compréhension d’autrui au-delà des différences culturelles et générationnelles. »

 

La ludothèque est un formidable outil, et il est nécessaire de lui donner les bons moyens pour fonctionner. Ceci nécessite donc de les intégrer aux réflexions des politiques urbaines, sociales, éducatives et culturelles en prenant en compte leurs fonctions et en leur donnant des ressources à la hauteur de nos ambitions.

 

Elles permettent aux enfants, aux adolescents, aux adultes et aux personnes âgées de vivre leur quartier autrement et renforcent le lien social par le truchement des jeux. Elles sont donc essentielles.

 

Voilà pourquoi ce postulat demande à la Municipalité de Lausanne d’étudier l’opportunité de créer une ludothèque avec un financement pérenne lors de la construction du nouveau quartier des plaines du Loup. (Plus généralement, des créations de ludothèque au financement pérenne devraient être prévu lors de création de tout nouveau quartier d’importance majeure.)

  •  
  •  
  •  
  •  

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifications