Conseil communal des 25 et 26 juin

Questions orales

En réponse à quelques questions, la Municipalité a notamment

  • indiqué que les travaux de la piscine de Bellerive avaient pris du retard en raison du mauvais temps du printemps, qui a freiné leur avancement. Ceux-ci sont désormais terminés, il ne reste au gazon qu’à poussser.
  • informé que la production solaire des panneaux photovoltaïques situés sur le bâtiment des services industriels à Chauderon se poursuivait malgré la défectuosité de l’affichage. Elle a également relevé que la production d’énergie renouvelable de la société municipale lausannois SI-REN était consultable en tous temps sur le site www.si-ren.ch.

Urgences

Affectations du sol

Le Conseil communal a traité différents préavis touchant à l’affectation du sol communal, c’est-à-dire la classification des parcelles dans des zones qui définissent les droits de construction sur celles-ci, ainsi qu’à la location des parcelles communales :

  • En vue de réaliser une nouvelle centrale de biométhanisation et des équipements liés au futur écoquartier des Plaines-du-Loup, des zones intermédiaires (donc sans affectation et sur lesquelles on ne peut pas bâtir) ont été reclassées en zone agricole à titre de surfaces d’assolement, c’est-à-dire de surfaces compensant celles qui sont construites, en propriété privée et publique.
  • Afin de réintroduire des logements dans une zone actuellement exclusivement dédiée aux surfaces commerciales, un plan partiel d’affectation a été modifié qui concerne la rue du Petit-Rocher, en particulier le bâtiment accueillant actuellement le garage.
  • La Loterie Romande souhaite regroupe ses activités à l’avenue de Provence. Pour lui permettre de le faire, et pour autoriser la création de nouveaux logements, un droit de superficie a été prolongé à l’av. de Provence. Les locaux de la rue Marterey qu’occupe actuellement la Loterie Romande seront reconvertis en logement, et ce de façon rapide.

Hôtel de police

Le Conseil communal a accepté l’agrandissement de l’hôtel de police afin de permettre aux nouveaux effectifs prévus pour les années à venir de disposer des surfaces nécessaires. L’UDC a d’abord affirmé, dans le débat, vouloir refuser cette proposition – au moment du vote, le groupe de ce parti était en revanche plus divisé…

Comptes

Les comptes de l’exercice 2012, qui auraient été bénéficiaires s’il n’avait pas fallu contribuer à l’assainissement de la Caisse de pensions communales en raison d’une loi fédérale votée par la droite du Parlement, ont été finalement adoptés sans aucune opposition. Les menaces du PLR, qui avait cru bon de laisser croire qu’il refuserait les comptes, se sont donc révélées vaines… La bonne tenue des comptes a été relevées par plusieurs intervenants, de tous les partis d’ailleurs.

Interpellations urgentes

Cambriolages

En réponse à une interpellation, la Municipalité a indiqué que l’été n’était pas forcément la période la plus chargée en matière de cambriolages, l’hiver étant en réalité plus propice. La police, par ailleurs, ne relâche pas son action sur la lutte contre les cambriolages : la présence accrue dans la rue s’est faite sur la base d’autres réaffectations de ressources existantes. Elle a également rappelé que le dispositif Strada, coordonné avec le canton, entrerait en vigueur cet été et permettrait de juger plus rapidement les petits délits constatés en ville.

Mendicité

En réponse à une interpellation, la Municipalité a indiqué que l’application du règlement sur la mendicité fonctionnait jusqu’ici plutôt bien, la police pouvant faire respecter les nouvelles règles et le phénomène ayan ainsi été régulé. La police empêche, par ailleurs, les installations permanentes sur le domaine public de type campement – mais ce n’est aucunement une pratique nouvelle, ni un règlement nouveau. La discussion a été longue, pour déboucher sur le rejet de deux résolutions demandant, d’une part, que des exceptions aux règles existantes soient faites et, d’autre part, qu’une place de campement réservée à une communauté soit créée.

Pétitions

Le Conseil communal, en fin de séance, a renvoyé à la Municipalité pour étude et préavis deux pétitions, contre la présence de dealers à Riant-Mont, d’une part, et contre l’installation d’antennes de téléphonie à proximité d’une école, d’autre part.

  •  
  •  
  •  
  •